FANDOM


Styx était un Chaman Orc, ainsi qu'un explorateur.

Il faisait partit d'une tribu, avait un Père, une Mère, mais il quitta sa tribu pour se concentrer sur le Chamanisme et explorer de nouvelles terres. À un moment inconnu de son histoire (entre 30 ans après sa naissance et à peu près et 300 ans ans avant les événements d'Of Orcs and Men), Styx fut amené à entrer en contact avec une substance jusque là inconnue des Orcs, l'Ambre. Si le récit précis des premiers contacts de Styx avec la substance est inconnu, il est probable (d'après la vidéo de fin de Styx : Master Of Shadows) que dans son désir de mieux comprendre la magie il ait développé une addiction envers la substance.

Le processus le conduisant de l'aspect d'Orc à celui de gobelin est inconnu. Il est néanmoins probable qu'après une période d'euphorie suite à la consommation de l'Ambre, Styx ait commencé à en ressentir les effets secondaires mentaux (développant une aptitude à entendre les pensées de tout consommateur d'Ambre, sans pouvoir la contrôler) aussi bien que physique (devenant "un avorton minable avec un cerveau pourri, condamné à vomir sa propre image encore, et encore, pour être sûr de ne jamais oublier"). Cette dégénérescence fut néanmoins accompagnée d'avantage, et notamment l'obtention de pouvoirs liés à l'Ambre, parmi lesquels l'aptitude de créer des clones. Plus que tout, Styx fut de plus en plus terrorisé par l'inflation constante des voix dans sa tête, effrayé qu'il était qu'elles finiraient un jour par prendre le pas sur sa propre personnalité.

Après son premier contact avec l'Ambre, Styx eut une période considérable pour découvrir puis s'habituer aux alentours du Sérail d'Akénash, développer ses contacts avec le réseau de contrebandiers qui y sévissait, maîtriser ses pouvoirs et préparer son plan : pour Styx, la seule solution était de récupérer puis d'étudier le Cœur de l'Arbre-Monde, espérant trouver par là même un moyen de se libérer de l'influence de l'Ambre. Après avoir fait connaître sa présence au sein du Sérail, par une attaque massive sur les gardes de la Tour, Styx se laissa donc capturer, non sans avoir abandonné derrière lui un clone particulièrement développé, Rakash, ignorant son identité réelle, afin de récolter pour lui les informations nécessaires à accéder au Cœur, et mettant ainsi en action les événements de Styx : Master Of Shadows!

Après sa "naissance", le clone appelé Rakash, qui croyait être le Styx originel et pouvait utiliser ses aptitudes, comme le clonage, se dirigea à travers la Distillerie d'Akenash. Après la Distillerie, il rencontra Ozkan, un ancien soldat de la garnison ayant déserté et s'étant recyclé dans l'espionnage et le commerce d'informations, le Styx originel lui avait d'ailleurs demander de lui trouver des informations, ainsi qu'une "planque" d'où il pourrait partir pour ses recherches à travers la Tour. La planque se situait dans les égouts de la tour, et Rakash s'y rendit.

Une fois arrivé dans sa planque, le gobelin planifia avec l'aide d'Ozkan sa prochaine action: trouver les plans du Sérail, cachés dans les Archives d'Akenash, la bibliothèque de la tour, par l'architecte Querberus. Il lui fallait également trouvé un moyen de quitter la Tour après avoir volé le Cœur, et il fit un détour par l'Ambassade, le lieu où les diplomates elfes et humains se rencontraient, et où était gardé les ordres de partance et les horaires des dirigeables reliant Akenash au monde extérieur. Une fois les horaires en sa possession, le gobelin rejoignit les Archives où Ector, un faussaire au service d'Ozkan, lui permit d'atteindre une salle secrète dans laquelle Querberus avait dissimulé tous les plans de la Tour, avec un système spécial les rendant invisibles. Après avoir fait des copies des plans, il passe par l'Incinérateur afin de rejoindre sa planque.

Alors que l'interrogatoire se poursuivait, Styx révéla qu'il pouvait entendre les pensées des consommateurs d'ambre, ce qui lui avait permit de découvrir plusieurs détails cruciaux pour son plan, il révéla également qu'il existait une contrebande d'Ambre dans la Tour, et que les Elfes pouvaient, comme lui, entendre les pensées de ceux qui consommaient le précieux produit doré. Le gouverneur envoya son fils faire une descente dans les bas-fonds de la tour alors que Styx lui révélait qu'elle était l'étape suivante qu'allait suivre son clone: pénétrer dans les appartements fortifiés du Gouverneur, situé au sommet de la Tour, afin de s'emparer de l'unique clé menant au Cœur. Pour arriver dans les appartements de Barimen, il fallait d'abord pénétrer dans une malle qui allait y être livrée, et qui se trouvait sur les Quais en attendant d'en partir. Après s'être infiltré grâce à la malle, le gobelin parcouru avec prudence la résidence du gouverneur qui était fortement gardée par de nombreux Chevaliers en armures de plaques complètes et impossible a tuer avec sa dague. Un passage secret le conduisit dans le bureau privé de Barimen, depuis lequel un système d'écoute perfectionné permettait a ce dernier d'écouter toutes les conversations d'Akenash. Après s'être emparé de la clé, le gobelin retourna dans sa planque.

En prison, le gouverneur Barimen, inquiété par les propos de Styx, quitta précipitamment la cellule où il se trouvait pour aller vérifier si ses quartiers n'avaient pas été violés. Styx révéla alors qu'elle était le plan de son clone, et révéla également que tout ce qu'il avait évoqué venait de se passer lors de l'interrogatoire et ne s'était pas encore passé lorsqu'il avait été arrêté: son clone allait délivrer le prisonnier de la cellule cinq... autrement dit, lui.

Après avoir pris l'ascenseur qui y menait, le clone s'aventura de plus en plus loin dans les profondeurs des geôles d'Akenash, qui grouillaient d'ennemis: des Inquisiteurs adepte de la magie, des Chevaliers portant des armures lourdes impénétrables et des Orcs asservis et enchaînés aux murs parsemaient la zone menant jusqu'à la cellule. Il y parvint finalement pour découvrir la vérité: il n'était qu'un clone, et le vrai Styx se tenait devant lui, le poignardant pour faire diversion.

Lorsque le clone se réveilla, la prison était sans dessus dessous: plusieurs gardes Orcs avaient été égorgés, et des clones générés par Styx apparaissaient pour attaquer les humains, semant le chaos. En suivant la piste laissé par Styx, Rakash finit par le trouver dans une salle de torture où, aidé de deux de ses clones, il força Aaron Barimen a ingurgiter de l'ambre afin de lire ses pensées et de savoir où le jeune humain avait dissimulé le vieux Querberus, qui était toujours vivant. Dans le processus, la moitié gauche du visage d'Aaron fût atrocement brûlée à l'Ambre. Dans le même temps, Styx, et Rakash qui observait et interceptait les pensées de son créateur, apprit que Aaron forçait Querberus a distillé de l'Ambre pour lui, et qu'il était à l'origine de la contrebande. Après cette découverte, Rakash se mit en route afin de trouver Querberus, qui était enfermé dans les Bas-fonds de la Tour, dans une zone proche de sa planque.

Avant de partir chercher le vieil architecte, Rakash décida d'abord de s'expliquer avec Ozkan, qui savait parfaitement qu'il était un clone et se doutait que le vrai Styx finirait par rejoindre la planque, là le Gobelin eut le choix entre épargner la vie de l'humain, ou lui faire payer sa trahison. Mais c'est à ce moment qu'une troupe de gardes, accompagnés de Chevaliers et d'Inquisiteurs, pénétra la planque. Après s'être occupé de ce problème, Rakash partit pour la zone appelée le Viaduc, afin de trouver la cachette de Querberus, et interrogea un inquisiteur sur place pour savoir où l'architecte était détenu... La pièce révélée s'avéra être un piège auquel le gobelin échappa de peu, mais ensuite il parvint a rejoindre la cellule de Querberus, ou il vit que ce dernier avait le cerveau détraqué, se souvenant de détails particuliers sur son œuvre que représentait le Sérail, mais pas des visages des personnes qu'il avait connût. Le gobelin libéra le vieillard et dût lui ouvrir un passage pour qu'il rejoigne une porte menant à la planque avec lui.

Alors qu'il venait de conduire l'architecte dans sa planque, le clone fût de nouveau contacté télépathiquement par Styx, qui partagea avec lui le souvenir du jour qui avait changé sa vie: le jour de ses trente ans, quand son père lui avait offert une dague et qu'il avait décidé de partir vers l'Arbre-Monde pour étudier l'Ambre et devenir un véritable Shaman Orc. Le vieux gobelins ordonna a son clone de le rejoindre dans le laboratoire qu'il s'était aménagé des années plus tôt, tout près de la planque. Un affrontement eut lieu, mais Rakash ne pouvait pas blesser son créateur et ce dernier le poignarda. Mais un Elfe arriva dans les environs du laboratoire et s'empara du clone pour le soigner alors que l'originel fuyait pour éviter d'entendre le flot de pensées dans l'ambre que générait l'Elfe. Pendant sa convalescence, le clone délira sur un autre souvenir de Styx, voyant comment ce dernier s'était transformé en un "rakash" au contact de l'Ambre et perdant sa forme originelle d'Orc.

L'Elfe qui avait sauvé Rakash était un albinos, sa peau étant pâle et paraissant plus "humaine" que celle de ses congénères. C'était de surcroît l'ambassadeur des Elfes, qui représentait sa communauté auprès des humains. Il promit d'aider le Gobelin a se libérer de l'emprise de Styx, mais il fallait que Rakash l'aide d'abord. Sa première mission fût de retrouver des documents falsifiés par Styx qui compromettraient les Elfes aux yeux des humains, afin de déclencher un conflit entre les deux communautés. Le clone dût ensuite rapporter les documents à l'ambassadeur Elfe, qui avait été convoqué dans le quartier de l'Ambassade afin de répondre aux questions du Gouverneur. Mais alors que l'ambassadeur et le gouverneur allaient s'expliquer, Styx surgit de nulle part et poignarda Barimen a mort, compromettant totalement les Elfes aux yeux des humains.

Après s'être échappé de l'Ambassade pour rejoindre les Docks, où Querberus l'attendait, Rakash eut une nouvelle mauvaise surprise: Styx l'avait devancé et venait de blesser mortellement l'humain. Alors que celui-ci expirait, il eut le temps d'expliquer au clone que le dernier moyen pour rejoindre l'Arbre-Monde, c'était le système d'écoute installé dans la chambre de Barimen, dont l'un des conduits menait directement à l'Arbre-Monde et à son Cœur. Après une conversation mentale avec Styx, le clone fût contacté par l'ambassadeur Elfe de la même façon, ce dernier lui conseillant de rejoindre la Distillerie et la couveuse où se trouvait un cocon d'ambre vide qui permettrait à Rakash de renaître et de se débarrasser de la marque de Styx, lui ôtant tout contrôle sur lui et lui donnant une chance de le tuer. Dans la Tour, Aaron Barimen faisait un discours enflammé à ses hommes, leur disant qu'ils étaient une race supérieur, et qu'il prenait la place de son père. Il avait ordonné de parqué les Elfes dans la distillerie jusqu'à son retour, car il allait prendre un dirigeable pour rejoindre la capitale et prêter serment à l'empereur afin de confirmer son titre. En son absence, un de ses agents garderait la clé de la distillerie qui servait désormais de prison aux Elfes. Après avoir volé la clé à l'agent d'Aaron, Rakash pût ouvrir la porte de la couveuse, où les Elfes l'attendaient. Peu soucieux de l'aide qu'il leur avait apporté, et désirant prendre le contrôle total de l'Arbre, les Elfes enfermèrent le gobelin dans la couveuse avant de commencer a attaquer les humains et leurs chiens de garde Orcs.

Profitant de son enfermement, Rakash se plongea dans le cocon d'ambre vierge dont l'ambassadeur elfe lui avait parlé. Lorsqu'il en sortit, il n'entendait plus les pensées de Styx, et ne portait plus sa marque. Il était devenu un être complet. Après avoir franchit les obstacles qui se dressaient sur son chemin, notamment les Elfes armés et les Humains qui avaient survécus à leur attaque surprise, le gobelin arriva dans la chambre secrète de Barimen, et pris le conduit d'audition qui menait directement au Cœur de l'Arbre-Monde. Là, Styx détruisait les liens magiques retenant le Cœur à l'Arbre afin de s'en emparer, et Rakash dût combattre contre les Clones que le vieux gobelins envoya pour le tuer.

Après avoir lutté contre les clones, Rakash finit par s'emparer du Cœur et; après une discussion avec Styx, ou il se disait satisfait de son corps au contraire de son original, il détruisit le Cœur, condamnant l'Arbre-Monde et toute la Tour d'Akenash...

Alors que Styx, ivre de rage, se jetait sur son clone pour le tuer, ce dernier lui répliqua qu'il déciderait lui même de sa mort, et se jetat dans le Lac d'ambre qui se tenait au pied de l'Arbre-Monde, mais ce n'était pas fini: se mélangeant à l'Ambre du lac, le clone se multiplia, créant ainsi des milliers d'autres clones, les créatures qui iraient gouiller a la surface du monde et seraient appelés les "Gobelins" par les autres peuples. Les nouveaux Gobelins, dotés d'un instinct animal et totalement indépendants les uns des autres, se jetèrent sur Styx pour le dévorer, alors qu'Akenash s'écroulait, tuant du même coup les Elfes, Humains et Orcs qui y vivaient encore. Sur les ruines de la Tour et du Lac, la nature repris ses droits et se transforma en un gigantesque Marais ou les Gobelins se multiplieraient, encore et encore...

Mais l'un d'entre eux était différent: gardant enfoui au fond de lui la mémoire du premier Styx, il était plus intelligent que les bêtes qui lui ressemblaient et vivaient avec lui dans le Marais. Il allait utiliser ses compétences innées d'assassins, après s'être sommairement équipé, pour rejoindre d'autres êtres pensants, et devenir Styx, l'assassin Gobelin rencontré dans "Of Orcs and Men".

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard